Qu’est ce qu’un bon taux de conversion ?

Publié par Jean-Michel le

taux de conversion ameliorer
Lorsque vous parlez à des experts en marketing digital, vous entendez constamment parler de «taux de conversion». Pour ceux qui ne connaissent pas ce que cela signifie, cet article approfondira l’importance du taux du de conversion dans le marketing digital.

Quelques définitions pour commencer

Conversion: l’action que vous voulez qu’un visiteur fasse lorsqu’il visite votre site internet. Par exemple, remplir un formulaire de contact, cliquer sur un bouton d’appel ou acheter un produit.

Taux de conversion: rapport entre le nombre de personnes converties et le nombre total de visiteurs. Par exemple, si 7 visiteurs sur 100 agissent, vous obtenez un taux de conversion de 7%.

Optimisation du taux de conversion (ORC) : efforts tactiques déployés par les spécialistes du marketing pour améliorer vos taux de conversion. Par exemple, vous pouvez tester différentes offres (comme une réduction de prix par rapport à une offre de livraison gratuite), puis suivre les données pour déterminer celle qui présente les meilleurs taux de conversion.

Une conversion vers un site Web de commerce électronique ou de génération de leads constitue un atout pour le football. C’est l’objectif visé par votre stratégie, votre tactique et votre exécution. Les conversions concernent directement ou indirectement les revenus d’un site Web d’entreprise.

Qu’est-ce qu’un bon taux de conversion?

bon taux de conversion

La plupart des gens considèrent la conversion comme un objectif même lorsqu’ils n’ont pas entendu le terme. Cependant, lorsque nous commençons à parler de taux de conversion, la confusion règne, car ce nombre varie considérablement en fonction du type d’entreprise et de l’objectif de conversion du site.

En règle générale, on a longtemps soutenu que des taux de conversion de 2 à 3% constituaient le point de départ. Autrement dit, si vous êtes sous la barre des 2%, votre marketing échoue. Vous êtes en deçà du seuil de réussite minimum. Cependant, dans certains cas, un taux de conversion de 10% est peu performant.
Si nous prenons en exemple une société de déménagement ou encore une société de services à domicile où la conversion va finalement être un appel au service client. Donc voir quand l’internaute clique sur le bouton appeler ou quand il passe par la page contact pour trouver le numéro de téléphone. Dans cet exemple, l’objectif de conversion étant un appel téléphonique, le pourcentage de conversion est beaucoup plus élevé. Dans ces conditions si le taux de conversion est inférieur à 10%, c’est décevant. L’indice de référence de 2-3% est même un échec.

Le taux de conversion de référence varie donc en fonction de vos objectifs et de votre secteur d’activité.

Engagement et urgence des besoins

Un bon taux de conversion dépend de la personne que vous ciblez, de votre offre et de l’urgence des besoins.

En général, 5 à 10% sont considérés comme des taux de conversion forts pour le e-commerce. Le niveau d’engagement est élevé. Vous demandez à quelqu’un de donner son numéro de carte de crédit, de dépenser son argent durement gagné. Ils doivent avoir confiance en votre produit et faire confiance à votre entreprise. Les niveaux d’hésitation sont donc plus élevés chez les acheteurs en ligne que les personnes souhaitant avoir un premier contact téléphonique.

Toutefois, si vous faites de la publicité pour des services d’urgence 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 et que vous analysez les appels reçus entre minuit et 6 heures du matin, vous souhaiteriez un taux de conversion supérieur à 50%. Dans ce cas, l’urgence est très élevée et les chances de conversion élevées sont fondamentalement de 100%.

Dans un autre exemple, vous pouvez avoir du trafic allant vers un article de blog d’information qui n’a pratiquement aucun taux de conversion, car il ne s’agit pas vraiment d’une page conçue avec un appel à l’action à réponse directe. L’objectif du chercheur est d’obtenir des informations utiles et non créer tout de suite de l’engagement. Cependant, la page valorise votre marque, elle expose les visiteurs à votre marque et les place sur votre liste de reciblage!

D’autre part, une campagne publicitaire au PPC sur un moteur de recherche avec une page de destination comportant un objectif de conversion très ciblé devrait permettre une conversion efficace. Dans ce cas, si vos taux de conversion sont bas, vous devez vous assurer que vous ciblez la bonne audience, réviser le contenu de votre annonce, votre offre et votre appel à l’action pour découvrir ce qui empêche les gens d’effectuer une conversion.Les tests A/B sont là pour ça.

tests pour améliorer le taux de conversion

Mais même avec une page de destination optimisée pour la conversion, les taux de conversion varieront en fonction du niveau d’engagement que vous demandez. Chaque fois que vous demandez de l’argent, vous demandez le plus haut degré d’engagement. L’aversion au risque devient un véritable obstacle à la conversion. Toutefois, si l’appel à l’action consiste simplement à télécharger un ebook, tout ce que vous demandez, c’est une adresse e-mail donc une conversion à faible risque pour le visiteur.

Les taux de conversion sont également affectés par le volume de trafic. En règle générale, plus le volume de trafic est élevé, plus vos taux de conversion seront bas. Cela est dû au fait qu’il existe un point où un volume de trafic très élevé signifie que votre ciblage n’est pas aussi précis – ce qui n’est pas nécessairement un problème, mais cela réduira vos taux de conversion. Un taux de conversion de 30% pour Amazon sur le Black Friday serait astronomique; Le taux de 7,7% qu’ils ont actuellement fait de Jeff Bezos l’un des hommes les plus riches du monde.

ROI et part de marché

J’espère que vous avez maintenant une meilleure idée de ce qu’est un taux de conversion.

Si c’est le cas, vous voyez dans nos exemples qu’il n’existe pas de nombre défini pour un taux de conversion correct.

Les taux de conversion varient en fonction de la campagne à laquelle ils sont associés. 10% sur une campagne peut être énorme, mais sur une autre très décevant.

Finalement lorsque l’on parle de taux de conversion on parle de retour sur investissement. Si votre marketing ne vous coûte pas très cher, un taux de conversion de 3% avec un fort trafic peut sembler plutôt avantageux, en revanche si votre campagne marketing est onéreuse pour finalement drainer très peu de visiteurs, un taux de conversion de 50% peut être la norme dans certains cas.

A retenir également

Quelle est votre position sur le marché ? Si vous êtes dans une ville avec seulement quatre plombiers mais que vous n’obtenez que 5% de part de marché, votre marketing est proche de 0.

Si vous êtes seul sur votre marché et que vous approchez des 100% de part de marché avec un retour sur investissement élevé, vos taux de conversion ne seront pas nécessairement pertinent à calculer.

Le taux de conversion est une métrique de données et, comme toutes les métriques de données, il a des limites. Dans la plupart des cas, les chiffres de conversion sont utiles pour vous indiquer si une campagne spécifique atteint votre public cible et pour persuader les visiteurs d’agir. Dans l’ensemble, examinez votre retour sur investissement et votre part de marché. Ils ont une corrélation plus forte avec la santé globale de votre entreprise.

Pourquoi le taux de conversion est-il si important ?

Après tout, vous pouvez avoir le plus beau site internet du monde, mais s’il ne convertit pas les visiteurs en clients, il ne vous servira pas à grand-chose.

La bonne nouvelle est qu’une fois que vous connaissez les avantages d’un taux de conversion élevé, vous pouvez commencer à prendre des mesures pour l’améliorer.

Si vous savez pourquoi le taux de conversion est important, vous aurez une meilleure idée de la façon d’en tirer le meilleur parti.

Les principes de base

Tout d’abord, soyons clairs sur ce qu’est le taux de conversion.

Il s’agit du pourcentage de visiteurs qui passent à l’acte d’achat, appellent votre entreprise, s’inscrivent ou vous envoient un courriel.

Si de nombreux facteurs influencent le taux de conversion d’un site internet, l’un des plus importants est le nombre de personnes qui viennent et repartent sans rien faire.

Plus ce nombre est proche de zéro, mieux c’est. Dans un monde parfait, tous les visiteurs de votre site internet se convertiraient.

Malheureusement, ce n’est pas ainsi que les choses se passent habituellement.

En réalité, la plupart des gens se convertissent, mais pas tous.

Alors, quelle est la différence ?

En général, la différence se situe entre ce que nous appelons les visiteurs fidèles et les visiteurs papillonnant.

Les visiteurs papillonnant sont des personnes qui viennent sur votre site et naviguent pendant quelques minutes.

Ils peuvent regarder quelques produits puis s’en aller, ou regarder plusieurs produits puis s’en aller.

Pourquoi ?

Supposons que votre site internet ait un taux de conversion de 0%.

En d’autres termes, vous perdez 100 % des personnes qui viennent sur votre site.

Cela signifie que vous perdez de l’argent et que vos efforts pour améliorer votre taux de conversion ne serviront à rien.

La bonne nouvelle est qu’il existe des moyens d’améliorer les taux de conversion. La prochaine question que vous pourriez vous poser est la suivante : « Si le taux de conversion est si important, pourquoi est-il si difficile à améliorer ? »

La réponse à cette question est un peu plus complexe : il existe en fait deux taux de conversion, à court et à long terme.

Le taux de conversion à court terme est le pourcentage de personnes qui viennent sur votre site internet, puis effectuent un achat ou quittent le site.

Le taux de conversion à long terme est le pourcentage de personnes qui viennent sur votre site internet et y restent pendant un certain temps, peuvent le quitter et y revenir sur une campagne de reciblage pour finalement convertir.

Le taux de conversion à court terme est le plus important car il a un impact sur le taux de conversion de votre site internet au jour le jour.

C’est aussi le plus facile à mesurer avec précision et à améliorer.

Commençons par examiner les problèmes de base.

En résumé, l’amélioration du taux de conversion pose deux grands problèmes.

Le premier est que la plupart des gens ne savent tout simplement pas comment s’y prendre.

La bonne nouvelle est que, heureusement, votre problème peut être résolu.

Comment améliorer le taux de conversion?

La première chose à savoir est qu’il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour améliorer votre taux de conversion.

Le plus important est de veiller à ce que la première impression de votre site internet soit bonne, ce qui signifie que vous devez vous assurer que votre site se charge rapidement, qu’il est facile à lire, qu’il est visuellement attrayant et qu’il est facile à naviguer.

Tous ces facteurs influent sur la rapidité avec laquelle les internautes quittent votre site et sur la probabilité qu’ils y reviennent. Ces facteurs sont également pris en charge par google pour le positionnement de votre dans les résultats de recherches.

Une fois que vous avez fait une bonne première impression, la prochaine chose à faire est de vous assurer que vous avez configuré votre site internet de manière à ce que les visiteurs puissent faire des achats aussi facilement que possible.

Cela signifie que vous devez avoir un appel à l’action clair, placé quelque part sur la page, qui doit être clair et évident.

Il doit également être cohérent avec le reste de votre site et ne pas être caché derrière un menu compliqué.

Pour faciliter les achats, il est également important de s’assurer que la procédure de paiement est rapide et simple.

Vous devez vous assurer que les gens ne sont pas bloqués au milieu du processus.

La méthode de paiement en ligne peut être un gros frein, surtout pour les personnes qui font des achats en ligne pour la première fois.

Votre paiement en ligne doit être sécurisé et il faut que dès le premier coup d’œil l’internaute le sache.
taux de conversion et navigation du site

Pour résumer

Pour résumer ce qui a été vu dans cet article, voici les 6 conseils pour vous aider à augmenter votre taux de conversion et à commencer à obtenir des résultats concrets :

  1. Identifiez pourquoi les internautes quittent votre site sans convertir. S’agit-il de la conception ? Le texte ? Le prix ? Une fois que vous savez où se situe le problème, vous pouvez commencer à y travailler.
  2. Rendez la conception de votre site facile à naviguer. Les concepteurs cherchent toujours à aider les utilisateurs. Cela signifie qu’ils chercheront des moyens de faciliter la navigation. N’oubliez pas qu’une fois sur votre site, les internautes doivent pouvoir trouver ce qu’ils cherchent, il est donc important que cela soit facile.
  3. Proposez un appel à l’action clair. Si les internautes ne savent pas où ils doivent aller pour faire un achat, ils vont quitter votre site. Veillez à ce que votre appel à l’action soit clair et évident.
  4. Veillez à ce que la navigation sur votre site soit facile. Ne le rendez pas difficile. Si les gens ne trouvent pas ce qu’ils veulent, ils risquent de partir. Faites en sorte qu’ils trouvent facilement ce qu’ils recherchent.
  5. Veillez à ce que les internautes puissent effectuer un achat facilement. C’est particulièrement important pour les personnes qui font des achats en ligne pour la première fois. S’ils ne trouvent pas ce qu’ils cherchent, ils risquent de partir. S’ils trouvent ce qu’ils cherchent, mais ne peuvent pas effectuer d’achat, ils risquent de partir.
  6. Assurez-vous que votre processus de paiement est rapide et facile.

Conclusion

Si vous n’êtes pas satisfait de votre taux de conversion, ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas seul. Il s’agit d’un problème courant pour les entreprises de toutes tailles et de tous secteurs. Heureusement, il existe de nombreuses façons d’améliorer votre taux de conversion.

Nous sommes une agence de marketing spécialisée dans l’aide aux entreprises pour augmenter leurs taux de conversion. Si vous avez besoin d’aide pour démarrer, nous serons ravis de discuter avec vous.

Catégories : Bases du marketing

Jean-Michel

Je suis actif sur le web depuis 2004 en qualité de e-commerçant et consultant marketing depuis 2018. Passionné par le web et les nouvelles technologies je me réveille chaque jour à la recherche d'un nouveau challenge. J'observe le web, ses changements et ses startups depuis tout ce temps. J'ai suivi et validé le Cycle Certifiant Stratégie Digitale à Crea Lausanne et le DAS Communication digitale, expertise web et réseaux sociaux de l'Université de Genève en 2019. Je suis certifié Google Ads depuis 2019. Le blog Agence.Marketing m'a servi ainsi de bloc note et laboratoire durant mes deux formations. Il me sert désormais de vitrine pour mes services de marketing digital proposé sur la Suisse romande.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.